Phyllodoce caerulea

De Hortipedia
Aller à : navigation, rechercher

Hortipedia Commons %LABEL_PRINTING QR Code

Phyllodoce caerulea (L.) Bab.

Ericaceae

forme de vie: arbustes
utilisation: plante ornementale

exposition: mi-ombre   2

humidité de sol: frais bis humidité de sol: humide

foliation: alternes
feuilles: feuilles persistantes

forme: linéaire

division: simple

forme: en forme<br/>de jarre
fruit: capsule de<br/>d&#233;hiscence septicide

75D / cfb0e0 

inflorescence: en ombelle

p&#233;tale: pas pr&#233;cis&#233;
orientation: pas pr&#233;cis&#233;

stature: pas pr&#233;cis&#233;

Taxonomie

Divisio:
Magnoliophyta
Subdivisio:
Magnoliophytina
Classis:
Rosopsida
Subclassis:
Dilleniidae
Superordo:
Ericanae
Ordo:
Ericales

Phyllodoce caerulea, en francais andromède bleue, est un arbuste.

Dénomination

Phyllodoce caerulea était déjà décrit et dénommé par Carl Linnaeus mais était reclassé dans la classification valable aujourd'hui par Charles Cardale Babington en 1843.

Taxonomie

Phyllodoce caerulea est une espèce dans le genre Phyllodoce qui contient environ de 7 à 15 espèces et fait partie de la famille des Ericaceae (Ericacées).

Description

Stature

Ces arbustes peuvent atteindre une hauteur de 5 à 25 centimètres.

Bois et Écorce

Feuilles

Phyllodoce caerulea est une plante à feuilles persistantes. Elle présente des feuilles vertes, simples et alternes. Elles sont linéaires et pétiolées avec un bord serrulé.

Fleurs et Fruits

La floraison de Phyllodoce caerulea a lieu de juin à juillet. Les plantes présentent des fleurs en forme de jarre de couleur violette claire. Les fleurs s'organisent en ombelle.

Les arbustes produisent des capsules de déhiscence septicide.

Racines

Distribution

Phyllodoce caerulea provient des Îles Britanniques, de l'Europe du Nord, la France, le Nord-Est de la Russie européenne, la Sibérie orientale, de l'île de Sakhaline, de la Mongolie, la Corée, le Japon, l' Alaska, Canada, le Groenland et les États-Unis du Nord-Est.

Culture

Les arbustes poussent sur des sols frais à humides et préfèrent une exposition semi-ombragée. Ils supportent des températures jusqu'á -45°C (USDA zone 2).

Utilisation

Entretien et Prolifération

Variétés

Maladies et Parasites

Références

  • Walter Erhardt, Erich Götz, Nils Bödeker, Siegmund Seybold: Der große Zander. Eugen Ulmer KG, Stuttgart 2008, ISBN 978-3-8001-5406-7. (all.)
  • Christoper Brickell (Editor-in-chief): RHS A-Z Encyclopedia of Garden Plants. Third edition. Dorling Kindersley, London 2003, ISBN 0-7513-3738-2. (angl.)

Liens non-commerciaux

Cela pourrait aussi vous intéresser

Commercial Links