Amerosedum divergens

De Hortipedia
Aller à : navigation, rechercher

Hortipedia Commons %LABEL_PRINTING QR Code

Amerosedum divergens S.Watson

Crassulaceae

forme de vie: plantes<br/>vivaces

exposition: soleil   6

humidit&#233; de sol: frais bis humidit&#233; de sol: humide

sol: limono-graveleux

foliation: oppos&#233;es-<br/>d&#233;cuss&#233;es
feuilles:

forme: spatul&#233;e

division: simple

forme: &#224; 5 p&#233;tales
fruit: follicule

3A / f8da21 

inflorescence: en cyme

p&#233;tale: pas pr&#233;cis&#233;
orientation: pas pr&#233;cis&#233;

stature: pas pr&#233;cis&#233;

Taxonomie

Divisio:
Magnoliophyta
Subdivisio:
Magnoliophytina
Classis:
Rosopsida
Subclassis:
Rosidae
Superordo:
Saxifraganae
Ordo:
Saxifragales

Amerosedum divergens est une plante vivace succulente.

Dénomination

Amerosedum divergens était déjà décrit et dénommé par Sereno Watson mais était reclassé dans la classification valable aujourd'hui par Áskell Löve et Doris Benta Maria Löve en 1985.

Taxonomie

Amerosedum divergens est une espèce dans le genre Amerosedum qui contient environ de 1 à 10 espèces et fait partie de la famille des Crassulaceae (Crassulacées).

Description

Stature

Ces plantes vivaces peuvent atteindre une hauteur de 6 à 12 centimètres.

Feuilles

Amerosedum divergens présente des feuilles vertes foncées, simples et opposées-décussées. Elles sont spatulées et sessiles avec un bord entier.

Fleurs et Fruits

La floraison de Amerosedum divergens a lieu de mai à septembre. Les plantes présentent des fleurs à cinq pétales de couleur jaune. Les fleurs s'organisent en cyme.

Les plantes vivaces produisent des follicules.

Racines

Distribution

Amerosedum divergens provient de la Colombie-Britannique et le Nord-Ouest des États-Unis.

Culture

Les plantes vivaces poussent sur des sols frais à humides et préfèrent une exposition ensoleillée. Le substrat doit être limono-graveleux. Elles supportent des températures jusqu'á -23°C (USDA zone 6). Pour la culture en pot utilisez du terreau classique argileux mélangé avec du gravier.

En été les plantes préfèrent une bonne ventilation.

Utilisation

Entretien et Prolifération

  • Pour une croissance saine donnez un engrais complet liquide à 50% de concentration une fois par mois pendant la période de croissance.
  • Arrosez moyennement en été, arrosez un peu en hiver.

Prolifération

  • Ensemencement dans un châssis maraîcher en automne
  • Boutures au début de l'été
  • Division en printemps


Variétés

Toxicité

Toutes les parties de la plante peuvent causer un malaise faible en cas de consommation. La sève peut irriter la peau en cas de contact

Aeskulap  Veuillez observer le renseignement de santé

Maladies et Parasites

Des traces baveuses et des plantes rongées indiquent un problème avec des limaces et des escargots. Prévenez en travaillant le sol regulièrement et en améliorant l'hygiène. En cas d'une invasion, appliquez un limacide ou introduisez des auxiliaires (nématodes). Ramassez les ravageurs à la tombée de la nuit.

Dommages aux raçines, flétrissement, décoloration et mort de feuilles et tiges peuvent être causés par hydromorphie ou par une maladie fongique ou bactérielle. Enlevez les plantes atteintes. En plus, améliorez la perméabilité du sol et l'hygiène.

Miellat, galles et feuilles frisées indiquent une infestation de pucerons. Pulvérisez un insecticide ou introduisez un auxiliaire, p. ex. des ichneumons ou des moustiques prédateurs.

Des insectes écailleux sur les tiges et les faces inférieures des feuilles sont des cochenilles qui excrétent du miellat. Pulvérisez un insecticide ou introduisez des auxiliaires.

Des fils cireux et du miellat sur les feuilles et les tiges indiquent une infestation de cochenilles farineuses. Pulvérisez un insecticide ou introduisez des auxiliaires (larves de hanneton).

Des larves sur des plantules, des boutures, les raçines et bulbes qui deviennent des petits escarbots foncés sont des larves de l'otiorhynque de la vigne. Ramassez-les et améliorez l'hygiène. Appliquer un insecticide ou introduire des anguillules peut être aussi prometteur.

Références

  • Walter Erhardt, Erich Götz, Nils Bödeker, Siegmund Seybold: Der große Zander. Eugen Ulmer KG, Stuttgart 2008, ISBN 978-3-8001-5406-7. (all.)
  • Christoper Brickell (Editor-in-chief): RHS A-Z Encyclopedia of Garden Plants. Third edition. Dorling Kindersley, London 2003, ISBN 0-7513-3738-2. (angl.)

Liens non-commerciaux

Cela pourrait aussi vous intéresser

Commercial Links