Quercus robur

De Hortipedia
(Redirigé depuis Chêne pédonculé)
Aller à : navigation, rechercher

Hortipedia Commons %LABEL_PRINTING QR Code

Quercus robur L.

Fagaceae

forme de vie: arbres
utilisation: plante utile / utilisation: plante ornementale

exposition: soleil - exposition: mi-ombre   5

humidité de sol: frais bis humidité de sol: humide

sol: limono-sableux - sol: limono-graveleux - sol: argilo-sableux

foliation: alternes
feuilles: feuilles caduques

forme: obovale

division: simple

    

forme: pas précisé
fruit: noix

V

150B / c3d238 

inflorescence: en épi

pétale: pas précisé
orientation: pas précisé

forme d'houppier: en forme<br/>arrondie

Taxonomie

Divisio:
Magnoliophyta
Subdivisio:
Magnoliophytina
Classis:
Rosopsida
Subclassis:
Hamamelididae
Superordo:
Faganae
Ordo:
Fagales

Quercus robur est un arbre.

Dénomination

Quercus robur était décrit et dénommé par Carl Linnaeus en 1753.

Noms vulgaires

  • chêne pédonculé
  • chêne à grappes
  • chêne femelle
  • gravelin

Taxonomie

Quercus robur est l'espèce type du genre Quercus qui contient environ de 641 à 798 espèces et fait partie de la famille des Fagaceae (Fagacées).

Description

Quercus robur - forme
Quercus robur - feuilles
Quercus robur - branches
Quercus robur - fruits
Quercus robur - inflorescence
Quercus robur - tronc

Stature

La durée de vie de ces arbres est relativement longue. Ils poussent en forme arrondie et peuvent atteindre une hauteur de 20 à 30 mètres. Ces sont des plantes de croissance relativement rapide. Leurs ramure est de à plus que 15 mètres.

Bois et Écorce

L'écorce est rugueuse ou fissurée longitudinalement et grise argenté.

Feuilles

Quercus robur est une plante à feuilles caduques. Elle présente des feuilles vertes, simples et alternes. Elles sont obovales, pétiolées avec un bord sinué, à nervure pennée. La surface des feuilles est glabre. Le feuillage se colore en jaune en automne.

Fleurs et Fruits

La floraison de Quercus robur a lieu en mai. Les plantes présentent des fleurs de couleur verte claire qui s'organisent en épi. Les plantes sont monoïques et la pollinisation se fait par pollinisation indirecte par le vent.

Ces arbres produisent des noix, attirantes et de couleur brune. La production de fruits a lieu en automne.

Racines

Les plantes forment des racines profondes.

Distribution

Quercus robur provient de toute l'Europe, la Turquie et le Caucase.

Culture

Les arbres poussent sur des sols frais à humides et préfèrent une exposition ensoleillée à semi-ombragée. Le substrat doit être riche avec un pH entre 8 et 10. Les plantes préfèrent un sol limono-sableux, limono-graveleux ou argilo-sableux. Ils supportent des températures jusqu'á -29°C (USDA zone 5). Les plantes sont appropriées pour la protection des rivages des zones à bois dur le long des eaux courantes larges et la protection des rivages des eaux courantes étroites.

milieux de vie selon Prof. Dr. Sieber

  • surfaces ouvertes

tolérances des conditions spécifiques

  • aucune tolérance: sols temporairement secs
  • tolérance élevée: climat urbain, sel de déneigement

Utilisation

Appropriée pour la protection du sol et contre le vent et pour la protection contre le bruit et la poussière, en plus appropriée comme arbre d'avenue, plante de pente, plante solitaire, bordure des voies de communication, plante mellifère, nourriture à oiseaux et comme protection pour les oiseaux.

Entretien et Prolifération

En principe ces plantes nécessitent peu d'entretien.

  • Enlevez des tiges qui se croisent à la fin de l'hiver ou au début du printemps pour une croissance saine.

Prolifération par ensemencement dans un châssis maraîcher à maturité des semences ou par greffage.

Variétés

Maladies et Parasites

Des tâches noires sur les feuilles et des fleurs fanées indiquent une infestation d'anthracnose qui entraîne le dépérissement des plantes. Supprimez les parties atteintes et brûlez-les. Prévenez par l'amélioration de ventilation et une meilleure hygiène.

Miellat, galles et feuilles frisées indiquent une infestation de pucerons. Pulvérisez un insecticide ou introduisez un auxiliaire, p. ex. des ichneumons ou des moustiques prédateurs.

Des ulcères sur le bois indiquent un envahissement de feu bactérien. Enlevez généreusement les parties atteintes et brûlez-les.

Blessures ouvertes des raçines et des tiges, souvent accompagnées par des pustules et des cercle saillants de l'écorce, indiquent une maladie fongique. Enlevez les parties atteintes et brûlez-les.

Un feutrage farineux sur les feuilles, les fleurs ou les fruits indique une invasion de chenilles. Ramassez les ravageurs, pulvérisez un insecticide ou introduisez des auxilliares.

Boursouflures irrégulières ('galle') peuvent indiquer une infestation d'insectes ou d'acariens mais aussi un envahissement de champignons ou de bactéries. Enlevez les parties atteintes, améliorez la perméabilite du sol, et évitez de blesser les plantes.

Des feuilles décolorées et avec des galeries dans le limbe indiquent un infestation de mineuse de feuilles. Ramassez le feuillage et brûlez-le.

Un feutrage blanc sur la plante indique une infestation en oïdium. Enlevez les parties atteintes et employez un fongicide. Gardez les raçines humides et n'arrosez pas le feuillage. Améliorez la ventilation.

Des touffes blanches ou un feutrage blanc sur le revers des feuilles indiquent une invasion de mildiou. Enlevez les parties atteintes et employez en fongicide. Gardez les raçines humides et n'arrosez pas le feuillage. Améliorez la ventilation.

Un Flétrissement soudain ou une décoloration verte pâle indiquent une maladie fongique (maladie de l'encre, phytophtora). Enlevez les plantes atteintes. Évitez des sols hydromorphe et une surfertilisation.

Des pustules brunes, oranges, ou jaunes sur les tiges et les faces inférieures des feuilles sont probablement causés par une maladie fongique (rouille). Enlevez les parties atteintes et appliquez un fongicide. De plus améliorez la ventilation et réduisez l'humidité de l'air.

Des insectes écailleux sur les tiges et les faces inférieures des feuilles sont des cochenilles qui excrétent du miellat. Pulvérisez un insecticide ou introduisez des auxiliaires.

Références

  • Walter Erhardt, Erich Götz, Nils Bödeker, Siegmund Seybold: Der große Zander. Eugen Ulmer KG, Stuttgart 2008, ISBN 978-3-8001-5406-7. (all.)
  • Christoper Brickell (Editor-in-chief): RHS A-Z Encyclopedia of Garden Plants. Third edition. Dorling Kindersley, London 2003, ISBN 0-7513-3738-2. (angl.)

Liens non-commerciaux

Cela pourrait aussi vous intéresser

Commercial Links