Chaenomeles speciosa

De Hortipedia
Aller à : navigation, rechercher

Hortipedia Commons %LABEL_PRINTING QR Code

Chaenomeles speciosa (Sweet) Nakai

Rosaceae

forme de vie: arbustes
utilisation: plante ornementale

exposition: soleil - exposition: mi-ombre   5

humidité de sol: frais

sol: limono-graveleux - sol: argilo-sableux

foliation: alternes
feuilles: feuilles caduques

forme: elliptique

division: simple

    

forme: en forme de<br/>gobelet
fruit: piridion

40C / e7422b 

inflorescence: en touffe

p&#233;tale: pas pr&#233;cis&#233;
orientation: pas pr&#233;cis&#233;

stature: pas pr&#233;cis&#233;

Taxonomie

Divisio:
Magnoliophyta
Subdivisio:
Magnoliophytina
Classis:
Rosopsida
Subclassis:
Rosidae
Superordo:
Rosanae
Ordo:
Rosales

Chaenomeles speciosa, en francais cognassier à fleurs, est un arbuste.

Dénomination

Chaenomeles speciosa était déjà décrit et dénommé par Robert Sweet mais était reclassé dans la classification valable aujourd'hui par Takenoshin Nakai en 1929.

Taxonomie

Chaenomeles speciosa est une espèce dans le genre Chaenomeles qui contient environ de 6 à 11 espèces et fait partie de la famille des Rosaceae (Rosacées).

Description

Stature

Ces arbustes peuvent atteindre une hauteur de 1,5 à 2,5 mètres. Ce sont des plantes de croissance relativement lente. Leurs amplitude est de 2 à 3 mètres.

Bois et Écorce

L'écorce est épineuse et brune.

Feuilles

Chaenomeles speciosa est une plante à feuilles caduques. Elle présente des feuilles vertes, simples et alternes. Elles sont elliptiques, pétiolées avec un bord denté, à nervure pennée. La surface des feuilles est glabre. Le feuillage se colore en jaune en automne.

Fleurs et Fruits

La floraison de Chaenomeles speciosa a lieu de mai à juin. Les plantes présentent des fleurs en forme de gobelet de couleur rouge. Les fleurs s'organisent en touffe. Les plantes fleurissent sur le bois de plusieurs années. Elles sont hermaphrodites et la pollinisation se fait tant par autopollinisation que par pollinisation indirecte par des animaux.

Ces arbustes produisent des piridions de couleur jaune. Les fruits sont attirantes et comestibles, la production de fruits a lieu en automne.

Racines

Les plantes forment des racines traçantes.

Distribution

Chaenomeles speciosa provient de la Chine et est naturalisé dans le Japon.

Culture

Les arbustes poussent sur des sols frais et préfèrent une exposition ensoleillée à semi-ombragée. Le substrat doit être limono-graveleux ou argilo-sableux avec un pH entre 4 et 6. Ils supportent des températures jusqu'á -29°C (USDA zone 5).

tolérances des conditions spécifiques

  • aucune tolérance: sols temporairement secs
  • tolérance élevée: climat urbain, sel de déneigement

Utilisation

La valeur décorative de Chaenomeles speciosa résulte surtout de la senteur. Appropriée pour les haies et pour les bordures boisées, en plus appropriée comme plante de cimetière, plante de pente, bordure des voies de communication et comme nourriture à oiseaux.

Entretien et Prolifération

En principe ces plantes nécessitent peu d'entretien.


Variétés

Maladies et Parasites

Des ulcères sur le bois indiquent un envahissement de feu bactérien. Enlevez généreusement les parties atteintes et brûlez-les.

Blessures ouvertes des raçines et des tiges, souvent accompagnées par des pustules et des cercle saillants de l'écorce, indiquent une maladie fongique. Enlevez les parties atteintes et brûlez-les.

Des tâches sur les feuilles indiquent une maladie bactérienne ou fongique. Les tâches bactériennes sont plutôt carrées avec une bordure jaune, les tâches fongiques sont normalement arrondies avec une zone de fructification. Enlevez les parties atteintes et appliquez un fongicide en cas d'une maladie fongique.

Des pustules brunes, oranges, ou jaunes sur les tiges et les faces inférieures des feuilles sont probablement causés par une maladie fongique (rouille). Enlevez les parties atteintes et appliquez un fongicide. De plus améliorez la ventilation et réduisez l'humidité de l'air.

Des insectes écailleux sur les tiges et les faces inférieures des feuilles sont des cochenilles qui excrétent du miellat. Pulvérisez un insecticide ou introduisez des auxiliaires.

Des fleurs et feuilles déformées et décolorées indiquent une maladie virale. Enlevez les plantes atteintes et empêchez la transmission de maladie par les insectes.

Références

  • Walter Erhardt, Erich Götz, Nils Bödeker, Siegmund Seybold: Der große Zander. Eugen Ulmer KG, Stuttgart 2008, ISBN 978-3-8001-5406-7. (all.)
  • Christoper Brickell (Editor-in-chief): RHS A-Z Encyclopedia of Garden Plants. Third edition. Dorling Kindersley, London 2003, ISBN 0-7513-3738-2. (angl.)

Liens non-commerciaux

Cela pourrait aussi vous intéresser

Commercial Links