Chelidonium majus

De Hortipedia
Aller à : navigation, rechercher

Hortipedia Commons %LABEL_PRINTING QR Code

Chelidonium majus L.

Papaveraceae

forme de vie: plantes annuelles<br/>ou bisannuelles
utilisation: plante ornementale

exposition: soleil - exposition: mi-ombre - exposition: ombre   6

humidit&#233; de sol: frais bis humidit&#233; de sol: humide

sol: glaiseux - sol: limono-sableux - sol: limono-graveleux - sol: argileux - sol: argilo-sableux - sol: limono-argileux

foliation: alternes
feuilles: feuilles caduques

forme:

division: simple

forme: en forme de<br/>gobelet
fruit: pas pr&#233;cis&#233;

3A / f8da21 

inflorescence: en ombelle

p&#233;tale: pas pr&#233;cis&#233;
orientation: pas pr&#233;cis&#233;

stature: en touradon

Taxonomie

Divisio:
Magnoliophyta
Subdivisio:
Magnoliophytina
Classis:
Ranunculopsida
Subclassis:
Ranunculidae
Superordo:
Ranunculanae
Ordo:
Papaverales

Chelidonium majus est une plante annuelle ou biannuelle.

Dénomination

Chelidonium majus était décrit et dénommé par Carl Linnaeus en 1753.

Noms vulgaires

  • grande éclaire
  • grande chélidoine
  • herbe aux verrues
  • éclaire
  • herbe aux boucs
  • herbe de l'hirondelle
  • herbe de Sainte Claire

Taxonomie

Chelidonium majus est une espèce dans le genre Chelidonium qui contient environ de 3 à 10 espèces et fait partie de la famille des Papaveraceae (Papaveracées).

Description

Chelidonium majus - forme
Chelidonium majus - fleurs
Chelidonium majus - fruits

Stature

Ces plantes peuvent atteindre une hauteur de 40 à 60 centimètres.

Feuilles

Chelidonium majus est une plante à feuilles caduques. Elle présente des feuilles vertes, simples et alternes. Elles sont pétiolées avec un bord pinnatifide.

Fleurs et Fruits

La floraison de Chelidonium majus a lieu de juin à août. Les plantes présentent des fleurs en forme de gobelet de couleur jaune. Les fleurs s'organisent en ombelle.


Racines

Distribution

Chelidonium majus provient de toute l'Europe, la Turquie, la Sibérie occidentale, l'Asie centrale, la Mongolie, le Maroc et l'Algérie et est naturalisé dans l'Amérique du Nord.

Culture

Les plantes poussent sur des sols frais à humides et préfèrent une exposition ensoleilée à ombragée. Le substrat doit être glaiseux, limono-sableux, limono-graveleux, argileux, argilo-sableux ou limono-argileux avec un pH entre 6,5 et 7,5. Elles supportent des températures jusqu'á -23°C (USDA zone 6).

milieux de vie selon Prof. Dr. Sieber

  • bord du bocage (d'ordinaire sur sol riche en humus)
  • surfaces ouvertes

Utilisation

La distance moyenne de plantation est recommandée à 40 centimètres, les plantes produisent le meilleur effet quand sont planté en groupes de 3 à 10 spécimens. Appropriée comme plante mellifère.

Entretien et Prolifération

Si ces plantes sont bien placé elles nécessitent peu à aucun entretien.

  • Laissez quelques infrutescences sur la plante pour la conservation de l'espèce.


Variétés

Toxicité

Chelidonium majus est toxique.

Aeskulap  Veuillez observer le renseignement de santé

Maladies et Parasites

Références

  • Walter Erhardt, Erich Götz, Nils Bödeker, Siegmund Seybold: Der große Zander. Eugen Ulmer KG, Stuttgart 2008, ISBN 978-3-8001-5406-7. (all.)
  • Christoper Brickell (Editor-in-chief): RHS A-Z Encyclopedia of Garden Plants. Third edition. Dorling Kindersley, London 2003, ISBN 0-7513-3738-2. (angl.)

Liens non-commerciaux

Cela pourrait aussi vous intéresser

Commercial Links